Philippe Chauvin réagit aux propos du maire

Le 28 juillet, Ouest-France publiait un article dans lequel Maxence de Rugy prétend apporter des explications sur le projet de lotissement "La liberté" suite à la passe d'armes entre la majorité et les élus de notre liste lors du dernier conseil municipal (article O-F). Ses propos laissent entendre que Philippe Chauvin - incarnant soi-disant le PS - veut faire "payer" davantage les jeunes pour accéder à la propriété. Devant cette affirmation fausse et gratuite, nous avons souhaité répondre également par voie de presse. L'article de Philippe, n'ayant pas été publié dans son intégralité, nous vous le livrons en entier ci-dessous.

réponse Philippe (2)"Le Maire de Talmont-Saint-Hilaire (Maxence de Rugy) s'en prend, grossièrement, à moi dans l'exercice de mon mandat d'élu municipal en multipliant les contre-vérités :

1) Je ne suis plus membre du Parti Socialiste (PS) depuis plus de vingt ans. Le maire le sait. Il a déjà utilisé cet argument fallacieux lors de la campagne électorale. En persistant dans cette erreur, il trompe délibérément les électeurs talmondais.
2) Lors du débat sur la fixation du prix  du lotissement communal, mon intervention n'a porté que sur les conditions de la détermination du prix. J'ai voté ce prix de 80€  le m², avec mes colistiers. En travestissant mes paroles, le maire trompe délibérément les électeurs talmondais.
3) Depuis trois ans, à chaque décision financière, je rappelle la situation d'endettement excessif de la commune, et notre engagement public à ne pas augmenter les impôts. Avec nous, à Talmont-Saint-Hilaire, ce serait moins d'impôts !!! Le maire les a augmentés chaque année. En ayant une pratique opposée à ses paroles, il trompe délibérément les électeurs talmondais.
En suivant notre site, les électeurs talmondais peuvent se faire leur propre jugement citoyen sans craindre les manipulations politiciennes."