Les chemins communaux

26 mai 2015

Au projet de délibération N°3 concernant la cession d'un chemin communal, nous avons voulu rappeler que depuis un an nous demandons qu'un recensement des chemins communaux soit réalisé, avant qu'une bonne partie d'entre eux ne soient bradés à des riverains. Ces chemins font partie du patrimoine communal et leur recensement pourrait donner lieu à des études permettant l'élaboration de projets tels que nous l'avions déjà indiqué en mai 2014, comme par exemples : la réalisation de pistes cavalières, des circuits de randonnée pédestres ou de VTT et autres, apportant un plus au plan touristique et sportif. Or, la procédure actuelle consiste à répondre, au coup par coup, à des particuliers demandant à s'approprier ces espaces contigus, voire inclus dans leur propriété d'aujourd'hui, par la mise en œuvre d'une enquête publique devant statuer sur la désaffectation de ces chemins. Mais quelle est la pertinence de l'enquête concernant ces chemins qui ne sont pas connus du public par absence d'indication préalable et sans une vision plus globale du territoire ??? Nous nous sommes ABSTENUS.

29 septembre 2014

concernant la désaffectation des chemins ruraux et leur mise en vente. nous réitèrons, pour la troisième fois, la demande d'un relevé de tous les chemins ruraux communaux. Nous avions exprimé précédemment notre réserve à se séparer des chemins ruraux communaux avant d'étudier la faisabilité de pistes équestres sur ces chemins, élément manquant au tourisme local, alors que nous relevons plusieurs centres équestres sur notre territoire. Nous demandons également à connaître les critères de désaffectation, situation qui permet la cession de ces chemins.

30 juin 2014

* Nous réitérons notre demande d'inventaire des chemins communaux en vue de la création de sentiers équestres,
* Nous regrettons la cession d'un chemin rural.