Le Veillon

Le 12 mai 2016 : courrier de Jean Renard

Je me permets de vous adresser ci-joint un avis sur le démaigrissement de la dune et plage du Veillon que j’ai pu constater de visu lors d’un récent voyage dans le Talmondais, suite à un mail d'une de mes collègues, avec qui j’ai milité jadis pour la défense de l’environnement. Je me souviens que lors du projet de port Bourgenay, mon collègue J-P. Pinot, mondialement reconnu comme géomorphologue spécialiste de l’érosion littorale, d’une rencontre à la sous préfecture des Sables d’Olonne, entre les tenants du port et les environnementalistes, avait évoqué les risques de la diminution des apports de sable pour alimenter la plage du fait de l’obstacle constitué par le port sur la dérive littorale.
Les autorités avaient souri et nié, pour ne pas dire plus, devant ses assertions.
Ne peut-on pas évoquer cette cause parmi d’autres (remontée du niveau marin, prises de sable au large, fréquentation de la dune…) pour expliquer ce qui sera un désastre pour la fréquentation touristique dès cet été ?
13161882_1715443538714398_9038493435130916160_o

Le 20 avril 2016 : la désolation

12993549_1709203672671718_2838880700341695443_n