Budget 2015

POURQUOI NOUS N'AVONS PAS VOTE LE BUDGET PRIMITIF 2015

Calculer son budgetDepuis un an, conformément à nos engagements publics, nous pratiquons l'opposition constructive au Conseil Municipal : nous votons ce qui doit l'être, nous nous opposons si besoin.
La période budgétaire de notre commune, comme pour les trente six mille communes de France, s'étale sur deux mois avec d'abord le Débat d'Orientations Budgétaire (DOB), puis l'examen du compte de gestion du trésorier public municipal, et du compte Administratif (CA) du maire de la commune qui retracent toutes les opérations financières de la commune pour l'année 2014. Enfin le maire propose le budget primitif pour l'année 2015, qui lui permet de mettre en œuvre la politique  qu'il souhaite, grâce au paiement de nos impôts locaux.
Pendant la campagne électorale nous avons dit notre grande inquiétude concernant l'endettement de notre commune. Un an plus tard, la dette a augmenté  de près de deux millions d'euros, ce qui  représente trois années de la totalité des impôts que nous payons (taxes foncières, taxe d'habitation, contribution foncière des entreprises).
Des débuts d'économie ont certes été réalisés, surtout sur les charges à caractère général et des efforts faits pour améliorer les procédures. Ainsi, nous avons découvert, stupéfaits, qu'il n'existait jusqu’à maintenant aucun contrôle de gestion pour lutter contre les augmentations abusives des coûts, ni aucune programmation pluriannuelle des investissements en rapport avec nos capacités financières ! Confirmation, hélas éclatante, de la mauvaise gouvernance passée.
Le projet présenté au Conseil Municipal du 30 mars affirme une volonté louable d'économies, mais repousse d'au moins un an toute possibilité de désendettement. Par ailleurs, la Capacité d'AutoFinancement brute, limitée à 1,2 millions d'euros, nous apparaît insuffisante pour financer les investissements annoncés. De plus, la commune va emprunter la somme de 1 178 000 € pour rembourser les annuités des emprunts en cours.
Dans ces conditions, nous, élus de la liste Construire l'Avenir de Talmont-Saint-Hilaire, seuls, avons voté  CONTRE. Dans un an, nous ferons à nouveau  les comptes …